• Caroline de la Garanderie

#1 - Avant / Après

Mis à jour : 31 déc. 2020



Le deuil est une frontière. Il y a un avant et un après.

Un avant et un après le décès.

Que celui-ci concerne une âme envolée avant sa naissance ou un être ayant passé un certain temps sur terre. La douleur de la séparation ne connaît pas d'échelle de valeur.


​On vit le moment d’avant dans une forme d’insouciance, comme s’il devait durer toujours.

Puis, tel un couperet, vient ce moment brutal de l’annonce. Par un proche, un professionnel ou la découverte du corps inanimé.

Alors, plus rien ne sera jamais comme avant.


Cependant, même si vous n’avez pas choisi de vivre un deuil, vous pouvez choisir la manière de vivre votre deuil.

Vous avez le droit de choisir de vous laisser engloutir.

Tout comme vous avez le droit de choisir de traverser cette étape.


Un deuil est tellement personnel, unique.

C’est une voie solitaire. Qui n’est pas obligée de se vivre dans la solitude.


Bien sûr, la blessure de la perte inscrira toujours son empreinte dans votre coeur.

Sachez cependant que la souffrance que vous vivez aujourd’hui s’atténuera.


Vous continuerez d’aimer cet être absent de votre vie quotidienne, mais tellement présent dans vos pensées et votre coeur.

Vous retrouverez un nouvel équilibre intérieur.

La vie reprendra une saveur.


Vous ne subirez plus cette déchirure, mais l'inscrirez dans l'histoire de votre vie.

Afin de réinvestir et continuer d'écrire votre vie.