Rechercher
  • Caroline de la Garanderie

Le corps parle, écoutez ses maux

"C'est pas un viol, c'est mon mari."


Marion, 43 ans et 2 enfants est mariée depuis 15 ans. 🔴 Elle subit de fortes crises d'angoisse qui la submergent au quotidien.

🔴 Elle ne peut plus travailler, tout est devenu compliqué et doit être anticipé (même faire les courses ou aller chercher les enfants à l'école).

🔴 Elle est suivi par son médecin : tout est ok médicalement, pourtant son corps est douloureux dans les membres, les organes et la tête.


🟠 Son objectif est de retrouver une vie normale ! 🟠 Elle veut également libérer son corps de tensions quasi-permanentes.


🟢 Lors de la première séance :

✅ Nous avons consacré 45 minutes à un temps d'échange. Marion avait besoin d'exprimer ses ressentis auprès d'une oreille attentive et positivement à l'écoute. ✅ Marion a appris une technique pour calmer ses montées d'angoisse (testée et approuvée durant sa séance).

✅ Nous avons commencé, par l'Hypnose, à écouter le corps pour apaiser ses ressentis (travail que Marion poursuivra chez elle, en toute autonomie).


🟢 Seconde séance : ✅ Je propose à Marion d'utiliser le RITMO (analogue EMDR) pour évacuer/apaiser/désensibiliser.

✅ Ce qu'elle exprime par ses mots et son corps m'alerte sur de possibles violences sexuelles. ✅ Nous faisons une pause et prenons un temps pour échanger sur les abus qu'elle a pu subir. Mise à part des événements qui lui semblent insignifiants, elle me dit qu'elle ne voit pas, que tout est ok.

✅ Je lui pose donc la question des relations sexuelles avec son mari : "Bah, il ne me lâche pas tant que je n'ai pas cédé, mais ce n'est pas un viol, c'est mon mari."

✅ Prise de conscience... L'axe de travail des prochaines séances est clairement défini.

🔴 🟠 🟢 Si vous aussi vivez des angoisses que vous ne comprenez pas, si votre corps crie alors que tout est médicalement ok, contactez-moi pour un accompagnement professionnel par l'Hypnose, le RITMO (analogue EMDR) et des pratiques psycho-corporelles.


7 vues0 commentaire